Zhangjiajie, un aperçu du film avatar...

October 24, 2019

Après un très long trajet de 28h à bord du train Shangaï-zhangjiajie, je découvre une petite ville, où cette fois-ci le comportement des conducteurs n'est pas forcément courtois, à l'instar de Shangaï.
Et où la température est beaucoup plus élevée, 34°.

 

 


Arrivant le soir à l'hôtel, que j'ai peiné à trouver après 3h de marche avec mes 2 sacs à dos et après avoir demandé ma route à plusieurs chinois qui ne comprenaient pas un mot de ce que disait.
Je loge donc dans un hôtel situé au dixième étage d'un immeuble aux allures très communistes.

 

(bâtiment gris sans saveur visuelle) mais m'offrant une belle vue sur une partie de la ville et de ses montagnes.

 

Montagnes que je vais devoir visiter le lendemain...

Je passe donc une bonne nuit. Et de bon matin je cherche à rejoindre les montagnes qui sont à 1h et 40klm de ma position. Je cherche à prendre les bus locaux et demande à aller au village de "Wu Jia Yù" après plusieurs tentatives de me faire comprendre en anglais, je m'improvise mime avec l'aide de ma carte... Mais en vain, je finis par réaliser que je n'aurais pas d'avenir dans cette profession.

Frustré et confus et n'ayant que cette unique journée pour voir les montagnes et sachant qu'il est déjà 11h... Je décide de prendre un taxi....
OK par rapport à la France ce n'est pas cher pour 40klm. Je négocie à 130 Yens, 16€. Mais pour un voyageur long terme ce genre de relâchement peut-être récurrent et la récurrence est très mauvaise pour la santé du compte en banque!

Après avoir fais 1h de route avec un chauffeur très bavard et parlant exclusivement chinois... Je ressors l'esprit un peu fatigué à cause d'avoir tenter l'effort de comprendre mon interlocuteur. Lui ne semblait pas gêné devant mon incompréhension...

Me voici à "Wu Jia Yù". Il faut payer l'entrée du parc naturel. Rebelote, 200 Yens...
Je passe les barrières de sécurité et me retrouve en compagnie d'un énorme groupe de touristes chinois en tour-opérateur, youpi...(ironie)
On me dit d'embarquer dans un bus qui nous déposera à l'ascenseur de Bailong, ce dernier est célébre sur internet, situé sur un flanc de falaise.

 

J'essaie d'être le plus rapide pour monter dans l'ascenseur afin de me séparer de ce groupe envahissant. Soudain on me dit
-Ticket please!
Résultats des courses je suis encore avec le groupe de Chinois et dernier de la file pour acheter mon ticket...
Rebelote 65 yens... Et je monte à bord de l'ascenseur entassé avec le groupe de (voyageurs) touristes en herbe. Quand soudain le petit côté qui ne dérange personne et qui me fait me relever la tête, les yeux surpris, quand l'un d'entre eux lâche un énorme pet, mais ne perturber personnes d'autres...
L'ascenseur monte quand soudain la vitre nous révèle un paysage fabuleux. Et le groupe de touristes s'improvise choristes en laissant libérer un Ooooooooh admiratif.
Soudain les appareils photo, téléphones déferlent !!!
Au sommet je réalise quelques photos du panorama et constate qu'il me faut reprendre un bus.

 

 


Ce dernier nous dépose dans une zone du parc, proposant différents parcours que je vais emprunter de ce pas, tout en évitant le groupe. Mais pas de chances... Un groupe de perdu, un autre de retrouvé...

Je parcours donc les différentes routes proposées mais j'ai du mal avec ce genre d'activités "touristiques"... Fini l'aventure comme j'ai pu connaître dans d'autres pays, ici c'est dysney land, et franchement, malgré la beauté des lieux... Je m'ennuie de ce style de (voyage) visite!!!

Je visite ce qu'ont appelent "hallelujah mountain"

 

Ainsi qu'un petit temple orné de banderoles après avoir traversé un pont naturel.

 

 

 

 

 

En voyant ce petit singe je constate l'aspect débilisant de ce genre de visite.
Tout comme ci-dessous ou le singe est un spectacle pour les touristes.
Pour moi le spectacle fut surtout les touristes venue pour prendre en photo l'hominidé. En 10 secondes les touristes déclenches plus qu'un paparazzi flashant une star sur le tapis rouge de Cannes... (ironie)

 

A la base j'avais le choix entre prendre un ticket aller-retour pour l'ascenseur, ou prendre les escaliers (820m de descente)

 

 

 

Malgré que je soit en tongs, j'ai pris un aller simple, j'emprunte donc les escaliers pour 1h30 de descente.
Et 1h30 de calme, les touristes (où très peux) n'emprunte pas cette voie ainsi je contemple les paysages, seul en toute tranquillité et écoute les sons de la nature.

 

 

Je finis cette descente en retrouvant la route et en empruntant un bus de retour...

Ainsi se terminera mon séjour à Zhangjiajie...
Actuellement j'écris ce texte depuis "Changsa" je suis en route encore pour 30h de train vers Xi'an. Là où se trouvent les célèbres soldats de terre cuite !
Mais franchement je suis encore mitigé à propos de cette seconde destination en Chine et de ce côté voyage organisé... Ça manque vraiment d'aventure à mon goût...
À tel point que je suis nostalgique de l'Asie du est et surtout de l'Inde et du Népal.

J'ai bien peur que xi'an me réserve la même chose. Et le peu de temps que j'ai ne permet pas de savourer les coulisses de mes destinations...

A suivre....

N'HÉSITEZ PAS À SUIVRE LE RESTE DE MES ACTUALITÉS SUR MA PAGE FACEBOOK ET INSTAGRAM

SYLVAIN FREULON PHOTOGRAPHY FACEBOOK


SYLVAIN FREULON PHOTOGRAPHY INSTAGRAM







 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouver moi sur Facebook et Instagram
  • Facebook Basic Square
  • Icône social Instagram