Shangaï : La vitrine de la Chine. Partie 2

October 24, 2019

Deuxième journée à Shangaï, la pluie et la grisaille sont omniprésentes et le parapluie est plus qu'indispensable.
Je commence par repérer les lieux intéressants de la  ville et je progresse dans une cité moderne qui a su conserver une part de traditions.
Cela crée un contraste visuel saisissant !

Comme ce quartier touristique situé à côté du jardin Yuyuan que je me suis abstenu de visiter car l'entrée est trop cher à mon goût !
Le coût de la vie se fait déjà sentir...

 

 

 

 


Impossible de ne pas se sentir épié ici, de par les caméras qui sont légion. 

Malgré ce côté high tech, les câbles électriques qui comme j'ai pu le voir partout en Asie ne bénéficient d'aucune organisation. Il suffit de lever les yeux au ciel pour observer un balet de lignes qui se mêle et qui s'emmêle !

J'arrive dans un des lieux les plus incontournables de Shangaï... Les quais du Bund. Qui font office de point de vue sur les tours situés de l'autre côté du fleuve Huangpu.

 

 

 

 

 


Au bout de quelques jours de pérégrinations dans la ville... Je décide de monter dans une tour... 

la tour "Jin Mao". Du haut de ses 460m, dominant la tour de la "Perle de l'Orient" est dominée par ses deux petites sœurs la tour "Shangaï"

 

Et "le centre mondial des finances de Shangaï" que je compare à un décapsuleur géant...

De là-haut on comprend l'importance de l'import-export dans l'économie chinoise, à la simple vue des cargos qui font sans cesse des va et vien chargé de containers.

 

 

 

Enfin pour constater une fois de plus le contraste de cette ville, j'ai visité le temple Jing'an au milieu des tours. Et qui a pour voisin un centre commercial qui ne se cache pas de sortir des codes du style traditionnel.

 

 


A l'intérieur du temple j'observe des Chinois qui jette des pièces sur une structure en acier...
Je comprends qu'il cherche à viser un trou situé au sommet...
Selon la croyance, la chance sourira à celui qui aura réussi son tir.

 

Le temple en soit est très serain et est un havre de paix dans cette ville dynamique!

 

 

 

 

Mais j'avoue que le style de vie de cette ville m'aura un peu ennuyé et le coût de la vie, m'incitant à m'abstenir plutôt qu'à essayer de nouvelles activités.
Et le côté "tourisme à la chinoise" m'ennuie un peu.
Tout tourne autour du tourisme de masse et de la surconsommation.
Et la communication avec les chinois, certes fort sympathique, mais ne parlant pas un mot d'anglais ne facilite pas l'enrichissement de mon voyage en Chine.

 

Par contre les photographe qui aimes l'architecture moderne y trouveront leur compte par endroit!

 

Malgré des photos dont je suis content. Je quitte donc la ville de Shangaï sur un sentiment mitigé.
Belle ville, mais voilà... Vivement que je bouge ailleurs !
De ce fait je me dirige vers la gare pour un long trajet en train de nuit d'une durée de 28h vers la ville de Zhangjiajie. C'est de là bas que James Cameron, le réalisateur d'Avatar s'est inspiré pour les paysages de son film. Ce dernier a donc rendu cette destination célèbre,mais à quel point !

A suivre...

N'HÉSITEZ PAS À SUIVRE LE RESTE DE MES ACTUALITÉS SUR MA PAGE FACEBOOK ET INSTAGRAM.

SYLVAIN FREULON PHOTOGRAPHY FACEBOOK

SYLVAIN FREULON PHOTOGRAPHY INSTAGRAM


 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouver moi sur Facebook et Instagram
  • Facebook Basic Square
  • Icône social Instagram