• Sylvain Freulon

Yangon: l'ex-capital Birmane


À l'instant où j'écris cet article, la Birmanie est déja loin derrière moi...

Yangon fût la dernière étape de mon voyage en Birmanie. 3 journées à vaquer dans les rues de ce qui est maintenant la capitale "économique" de la Birmanie, mais qui est aussi l'ex-capital du pays. 

Qui depuis 2005 a été déplacé vers Naypyidaw, cette dernière a également la triste réputation de ville fantôme... Mais là, n'est pas le sujet, revenons à Yangon!

Yangon est une ville pour le moins intéressante par le simple fait que cette dernière est dotée d'une mixité, sociale, religieuse, culturelle et historique, variée. 

La preuve par ses bâtiments du temps des colonies Britanniques haut en couleur. Mais ces vieux bâtiments nécessite un entretien constant et couteux, ce qui fait que certains, qui sont pourtant  de caractères, sont malheureusement insalubres!

Visiter les rues de Yangon au mois d'avril est difficile de par la chaleur qui monte facilement à 40°.

Les nombreux marchés sont pour le moins haut en couleur et d'une organisation particulière.

Particulière, car le marché est à même la rue et ne doit pas pour autant entraver la circulation de véhicules.

Je fus surpris de voir un camion traverser l'allée du marché avec les gamelles de poissons et de légumes qui passaient entre les roues (Bonjour les gaz d'échappement sur les aliments)

Comme ci-dessous, où on voit les marchands placer leurs marchandises de façon à ce que les véhicules puissent passer.

Depuis mon voyage, je n'ose imaginer le nombre de tonnes de letchees produit par an en Asie. Il ne passe pas un jour sans croiser plusieurs vendeurs de ce célèbres fruit. 

Les Birmans sont aussi des experts en matière de tissu et disposent de marchés entièrement dédiés à cela.

La Birmanie a beau être un pays pauvre, son territoire, notamment l'état du Kachin au nord en frontière avec la Chine, regorgent de mines de diamants. De ce fait, nombreuses sont les bijouteries!

Pour ce qui est de la partie culturelle, comment ne pas passer à coté du monument Birmans, la pagode Shwedagon avec en son centre un énorme stupa centrale et qui culmine du haut de ses 98m. Sa base est faites de briques, mais elle est entièrement ornée de plaque d'or et celle-ci est entourée de plusieurs petits temples et de petits stupas qui sont eux aussi plaquées d'or et de diamants!

Le lieu est régulièrement visité par des touristes étrangers et notamment par des locaux en pèlerinages, ainsi, il est possible d'assister à des céromonies bouddhistes.

Yangon, bien qu'elle ne soit plus la capitale est quand même restée la principale ville économique du pays. Elle profite de son aéroport, de son fleuve et de sa proximité avec la frontière Thaïlandaise pour favoriser l'import export.

La ville a eu du mal à se développer après son indépendance et son isolement. Depuis l'ouverture des frontières en 2010, le développement y est fulgurant.

Mais l'ouverture du tourisme change aussi les mentalités et ouvre des opportunitées positive en faveur de l'emploi du commerce et des études et l'accès aux soins, mais pour ma part j'y ai vécu un aspect négatif!

Car ma naïveté m'a joué des tours comme un bleu!

Ci-dessous, voici la pagode Sule, j'étais sur un pont au moment de la photo. 

Peu après un jeune homme de mes âges 25 ans, se présente comme étant un étudiant qui veut perfectionner son anglais. Après une conversation sympathique, il souhaite m'inviter dans son village de l'autre côté du fleuve. Je lui dis que je suis partant!

Nous embarquons donc dans un bateau et traversons le fleuve. 

Dans ma tete, je reste sur mes gardes car les gens peuvent parfois être de bons acteurs.

Il me dit que l'on va prendre un taxi-motobikes et que nous allons aller à son village à 10klm.

De ce côté là, même pas peur, nous somme à trois sur la motobike.

Et il décide de me faire voir une pagode qui a pour particularité d'etre peuplé de Python et dont les habitants prennent soin. 

Après cela nous arrivons  dans son village qui je le constate, est très pauvres et où les conditions de vie sont très rudimentaires.

Il me demande si je souhaite visiter une autre pagode non loin!

nous allons donc sur place, il me fait une petite visite et m'explique deux trois anecdotes sur la pagode (en photo ci-dessous)

et nous nous installons dans un petit local grillagé qui est en réalité le tombeau d'un moine qui était très respecté dans son village.

En ma compagnie, l'étudiant, le chauffeur de la motobike, et une personne qui se présente comme son patron.

Là! Je commence à me dire qu'il se trame quelque chose! Et ce fut le cas, car le chauffeur exigeait l'argent de sa course. Il me dit "Donne moi ton prix" je lui réponds "15 000" ce qui est déja beaucoup, mais vu le temps que l'ont a pris sur la route c'était correct pour moi, mais tout le monde me rigole au nez.

Le patron me parle en euros et me réclame 100€!!!

Je commence à serrer les dents et perds de ma sympathie tout en restant polis et lui répond que c'est de la folie! Soudain ils arrêtent tous de sourire et le patron commence à "tirer la gueule" et me parle sur un ton hautain ! 

Pendant ce temps deux moines étaient rentrés et faisaient mine d'être indifférent !

Je réponds au patron au fil de longuent négociations "Tu vois! Là, je te donne 10€ et tu te démerde avec ça!" Quand soudain! Les deux moines me bloquent la route et ferme la grille!

Je commence à m'énerver et réalise qu'ils ne veulent pas lâcher l'affaire quitte à en venir aux mains. 

Dégoûter, et au bout de quelques vives reprimende je finis par lui donner 70€ en le lui jetant au visage !!! Ils finissent par rouvrir le temple. 

Écœuré je décide de quitter cet endroit pour retourner à Yangon. 

Je me tâte d'appeler la police. Mais pour parler de qui exactement car je n'avais pas de noms et ils étaient déjà loin... Surtout que le lendemain je devais prendre mon avion pour L'inde. 

Je me suis dit "que ça me serve de leçon, ça me sera utile en Inde !"

Malheureusement, j'aurais fini mon voyage en Birmanie sur une mauvaise note, alors que absolument tous s'étaient bien passés et l'honnêteté des gens étaient présentes pendants tout le mois sauf ici à Yangon. 

Conclusion ne pas se reposer sur ses lauriers pour ne pas baisser sa garde !!! 

#voyage #photo #reportage #birmanie #récit #asie #travel

7 vues