• Sylvain Freulon

Bangkok : Un luxe aveuglant !


Bangkok est une ville en pleine expansion des buildings en construction à tout bout de champ laissant place à un contraste saisissant, mêlant tradition et modernité, pauvreté et richesse extrême !

La vie urbaine est terriblement dense, les structures énormes du train aérien, le métro, les différences de styles de vies, de quartiers en quartiers et aux milieux de tout cela des buildings et toute une série de malls dédiée au « temple de la surconsommation ».

D’habitude, je n’aime pas me balader dans les centres commerciaux, mais je dois avouer que j’ai été impressionner par la créativité des designers, architectes qui ont fait de ces lieux de véritables attractions, que ce soit dans les structures, les cinémas, les boutiques et jusqu’aux toilettes.

Bangkok est surtout connu pour sa chaleur extrême et pour ma part, la chaleur fut terrible 35° pour un ressenti de 40° et plus ! Et la fatigue dû à la chaleur m’oblige à chercher la fraicheur dans les malls et au fur et à mesure de ma progression, je réalise que cette continuité de bâtiment relié les uns aux autres, de rues en rues, de quartiers en quartiers, permets de faire des klm de marche sans transpirer.

De ce fait, je constate le côté futuriste de Bangkok de par sa créativité architecturale et son autre coté plus luxueux !

Certains artistes contemporains ajoutent ainsi leur pierre à l’édifice !

Ainsi que le musée de Madame Tussauds qui m’auront presque fait croire que Tom Cruise et Mohamed-Ali était présent à Bangkok !

En France, une concession Renault dans un centre commercial, c’est déjà beaucoup ! Tandis qu’à Bangkok, Porsche, Toyota, Maserati, Rolls-Royce, BMW, Jaguar, sont toute réunis pour la plupart dans différent mall.

De plus, beaucoup de lieux ont été aménagés pour les travailleurs freelances ou les start-ups, bureaux de location ou des Work-space en hauteur, idéal pour des freelances ayant besoin de calme pour pouvoir réfléchir sereinement dans cette ville hyperactive et bruyante.

J’ai profité de mon séjour pour aller voir un film, généralement les cinémas sont situés au dernie étage d’un mall. En France, on paye une place au cinéma juste pour le film, tandis qu’à Bangkok, l’immersion est totale, la décoration à l’extérieur est digne du monde du cinéma.

Les salles d’attente de véritables lounge cosy et relax.

Les salles de cinéma, quant à elle, comportent les technologies high-tech derniers cris (Imax, 3D, 5D…) et tout cela pour 200Bath en moyenne il existe aussi des places VIP beaucoup plus cher, qui sont des lits deux place, idéal pour les couples !

Même les couloirs pour aller dans les salles sont originaux !

Et pour ce qui est des toilettes...J’ai trouvé cela plutôt insolite ! (C’est pourquoi j’en parle^^)

En France, on oublie la créativité et de temps en temps la propreté, à tel point que l’on préfère parfois se retenir !

Ici, c’est l’inverse, la décoration et le confort sont de rigueur. Toilettes japonaises, décoration à thème ou entièrement marbré.

A tel point que le mall du nom de Terminal 21 a décidé de faire voyager ses visiteurs de pays en pays.

Bienvenue au Japon !

Bienvenue au métro de Londres !

Bienvenue à Istanbul et San-Fransico !

Voilà, je vous aurais fait faire un petit tour d’horizon autour du monde luxueux de Bangkok…

C’était sympa ? Mais…

J’admets que pour écrire cet article, je me suis posé dans un de ces fameux Work-Space, devant une vitre d’immeuble dominant les buildings, le train aérien et le trafic dense !

Mais un malaise règne aux milieux de toute cette poudre aveuglante, le malaise de l’inégalité sociale et de la surconsommation qui pourrait être lourde de conséquences environnementales pour cette ville.

Sortir d’un mall peut vous confrontez à ce genre de scène ou un père et sa fille pauvre joue de la musique sous la chaleur étouffante en espoir de quelques Baths devant une foule de personnes complètement indifférentes de leurs situations.

Pas même un regard, ressortant avec des sacs de produits de luxe, le sourire aux lèvres et inconscient de leurs superficialités. Hormis les regards se tournant vers le très grand écran mettant en avant le dernier Samsung !

Me balader dans ces malls m’auront fait penser au film Total Recal, pourquoi ?

Le film se passe sur Mars dans une ville close protégée des conditions mortelles de la planète rouges…

Ma ballade se passe dans des malls protégée des conditions et des réalités extérieures de Bangkok…

Car ce sont des hyper-structures (une ville dans une ville) qui garde une certaine catégorie de la population déconnectée creusant ainsi de plus en plus les inégalités sociales, de plus la surconsommation énergétique et l’utilisation abusive de plastique participe au déclin de notre société moderne, quelle quantité d’énergie consomme ce genre de mall 24/24 7/7 tout cela pour des produits de luxe et du divertissement. De plus, l’urbanisation galopante condamne Bangkok à être enfoui sous la mer, horizon 2030, car cette dernière est construite sur un terrain marécageux.

L’excès de confort a toujours un prix et j’ai pourtant apprécier, égoïstement ce confort, mais la remise en question me dit de laisser de côté ce monde pour le plaisir des choses simple !

Conclusion un petit copier-coller d’une citation de Gandhi :

« Vivre tout simplement pour que tous puissent simplement vivre ! »

N’hésitez pas à suivre le reste de mes actualités sur ma page Facebook SYLVAIN FREULON PHOTOGRAPHY

#BANGKOK #ville #city #photo #reportage #luxe #pauvreté #futur

11 vues