• Sylvain Freulon

Inde: Agra et le Taj Mahal!


En quittant Orchhâ j'attaque une route de 254 KLM pour 6h de route sous la fournaise du soleil indien. Équipé de lunette de soleil, de mon casque, d'une écharpe, t-shirt à manches longues et d'un pantalon... Je suffoque avec cet attirail.

J'en profite pour faire des courts arrêts pour m'arrêter manger une spécialité Indienne dont le nom n'est pas resté dans ma mémoire (un genre de samoussa...), mais me remplissait l'estomac pour 10 roupies. J'ai mangé mon dû sous l'ombre d'un camion.

La moitié de la route fût cabossée, ce qui m’aura fait mal au dos pendant plusieurs heures par la suite, pour enfin piloter sur une Highway tout en faisant la salsa avec des poids lourds.

Une fois dans Agra je constate que j'arrive dans une ville touristique avec des rues plus ou moins propres et une circulation énorme où le forcing est de rigueur.

Enfin j'arrive à mon hôtel !

A l'extérieur je me gare à côté d'une vieille Royal Enfield Thunderbird, sûrement un autre voyageur....

Je prends place dans le dortoir, prend une bonne douche et décide de laisser couler la journée en me relaxant à l'hôtel. Le lendemain je décide de visiter le Taj Mahal de bon matin. Je gare ma moto dans un parking non loin du monument. Je vois le bureau de ticket et je paye l'entrée pour 1200 roupies (15€).

6h30 et l'invasion de touristes chinois a déjà commencé !

Je me rend devant la porte principale.

Et c’est de bon matin que je vois pour de vrai ce qu’on appelle l’une des 7 merveilles du monde.

Honnêtement, voir le Taj Mahal pour de vrai…Ok c’est bien, mais je préfère largement errer dans les rues d’une ville Indienne, d’un petit marché ou affronter à moto la circulation de ce pays. (question de gout)

Sur mon chemin, j’entends plusieurs langues, français, allemand, anglais, arabe, russe et bien d’autres…

Le cliché du touriste qui essaye d’avoir le monument au bout des doigts se manifeste un peu partout autour de moi.

J’admire cette structure gigantesque faite de marbre blanc se reflétant dans un des canaux ci-dessous.

Bâtit en 1648 par l’empereur Moghol "Shâ Jahân" en l’honneur de son épouse "Arjumand Bânu Begam" décédé suite à l’accouchement de leur 14ème enfant.

Pour un voyageur long terme, l’étape du Taj Mahal n’est pas forcément une obligation.

Hormis une impression de déjà-vu de par les nombreuses photos et reportages véhiculée au sujet de ce dernier. Le voir de l’autre côté de la rivière, gratuitement, à seulement quelques petites centaines de mètres m’aurait amplement suffi !

Je ne suis pas mécontent de ma visite, mais dans mon cas, j’ai déjà vu bon nombre de temples, fort et bien d’autres types de sites touristiques, que maintenant, je n’ai plus le même attrait pour ce genre de balade.

Je quitte donc ce lieu pour récupérer ma moto et retourner à mon hôtel, avec les 50° qui pointent le bous de leurs nez.

A l’hôtel, je fais la connaissance du propriétaire de la Royal Enfield. Un Allemand en voyage depuis 5 mois en Inde et qui me fait part qu’il prendra la même direction que moi avec sa moto…

Me voici donc temporairement avec un compagnon de route fort sympathique et qui possède une certaine expérience de l’Inde. Nous concluons donc de l’heure de départ de Agra pour notre prochaine destination… Jaipur !

A suivre...

N'hésitez pas à suivre le reste de mes actualité sur ma page Facebook et Instagram

Facebook: SYLVAIN FREULON PHOTOGRAPHY

Instagram: SYLVAIN FREULON PHOTOGRAPHY


0 vue