• Sylvain Freulon

Bangkok : La night-life et sa débauche


Il ne faut pas oublier que Bangkok est aussi connue pour sa vie de nuit.

D’ailleurs cette nouvelle vision (malsaine selon moi) de la vie thaïlandaise fait de l’ombre à la riche culture du pays !

Nombreux sont les étrangers qui ne viennent en Thaïlande que pour trois chose…Sexes, drogues, alcools et nombreuses sont les rues et les quartiers proposant chacune leurs versions de la débauche…

Khao San road, la débauche touristique :

Cette route de Bangkok et ses rues environnantes, comporte de nombreux hôtels, bars, salons de tatouage, de massage, proposant (à vos risques et péril !) des extras et bien d’autres type de boutiques en tous genres.

Cette rue n’est jamais vraiment calme, toujours du monde à tenter de vous vendre briquets, cigarettes, lunettes de soleil et diverses babioles ou des tailleurs Birmans et Indiens qui vous feront des prix pour des costumes de plus ou moins bonnes qualités.

Mais il y’a une réelle différence d'ambiance entre le jour et la nuit !

Ce qui n’est qu’une simple rue touristique se transforme en boite de nuit plein air !

Les vendeurs de cigarettes ne sont pas partis pour autant et propose au nez et à la barbe de tout le mondes des Happy Balloon (drogue hallucinogène) et d’autre font office de mac et proposent des menus de prostitués. Et les artistes de rues se déchainent !

Heureusement la street-foods est toujours là !

Depuis la célébrité de Very Bat Trip 2; méfier vous, si vous n’êtes pas sobre, car les tatoueurs ne s’empêcheront pas de vous faire le tribal de Mike Tyson tout comme Stu dans le film !

Nana Plaza, tourisme malsain :

Ce quartier porte bien son nom car vous l’avez surement deviné, Nana Plaza et ses alentours sont le quartier de la prostitution ou les appareils photo ne sont les bienvenues et pourtant j’ai réussi à tirer mon épingle du jeu dans ce milieu malsain !

Nana Plaza est un énorme complexe sécurisé par quelques gardes.

Comportant au rez-de-chaussée, une cour avec un gros bar central ou les boissons sont pour la plupart démesurément chères et où il faut vérifier que l’on vous rende bien la monnaie.

A l’intérieur, des femmes en petites tenues absolument partout et les profils des visiteurs sont tous différents… Pour la plupart des jeunes entre potes complètement bourrés et drogués, pour d’autres des hommes seuls et âgés qui ne dénotent pas du cliché du vieux pervers !

Plus surprenant, on peut y voir des couples de touristes à l’intérieur.

Le complexe est sur deux étages et ne proposent que des gogo bars ou bars de lady-boy ou évidemment toutes photos sont interdites et ou tout le monde vous sautent dessus afin de rentrer dans un de ses bars.

Une porte était restée ouverte et ma laissé entrevoir une scène déplorable. Une salle avec un podium ou des dizaines de filles dansent aux milieux d’hommes seul, comme cité plus haut, qui sont en vue de choisir l’une d’elle. Dans cet intervalle de 20 longues secondes d’observation je perçois le regard de plusieurs d’entre elles, des regards vide, ou des regards de détresse et de peur. Quand soudain le portier apparait pour fermer la porte et me hurle un « GO AWAY » persuasif !

Et c’est avec dégout que je quitte ces lieux !

Soi Cowboy, Ambiance néon :

Honnêtement la rue y est très impressionnante pours ses néons on se croirait presque dans un film de science-fiction dans une ville futuriste douteuse mêlé à des airs de Fast&Furious !

Malgré cela, j’y ai retrouvé cette même ambiance qu’a Nana Plaza ou ma caméra n’était pas trop la bienvenue. Ce qui ne m’a pas empêché de réaliser quelques clichés généraux.

Patpong, débauche contrefaçon et homosexualité :

Un quartier qui est en faveur de l’homosexualité et de la prostitution Japonaise !

Qui dit clientèle fortunée dit argent facile, à tel point que les occidentaux ne représentent plus une proie potentielle.

Il est également très facile de trouver des montres de contrefaçons dans les environs...Rolex par exemple! Et bien d'autres genres d'articles

Les photos y sont déconseillées également !

Voici comment se termine l’article sur la night-life et sa débauche à Bangkok, un monde malsain que j’ai pris soin d’éviter, mais le temps que j'ai consacré à l’observation des personnes qui peuplent ces milieux, aura été une forte leçon de vie sur la partie sombre de la nature humaine…

N’hésitez pas à suivre mes actualités sur ma page Facebook SYLVAIN FREULON PHOTOGRAPHY

#voyage #reportage #photo #night #nuit #party #fete #debauche #bangkok #thai #thailande

34 vues