• Sylvain Freulon

Hanoï, entre quiètude et hyperactivité


21 Janvier: Après l'ambiance provinciale de Kon Tum, me voici de retour à Hanoï de son nom Viet qui veut dire "entre les fleuves" peuplée de 7,5 millions d'habitants, quasiment autant qu'a Saigon et malgré cela il y règne une certaine forme de quiètude que l'on peut constater par exemple de bon matin autour du lac Hoan Kiem (Lac de l'épée) entourée d'un parc quelque peu boisée et au millieu du lac, "l'îlot de la tortue"(orné d'un stupa), ce nom est tiré d'une légende, légende selon laquel l'empereur Lê Lợi du Đại Việt, aurait reçu une épée repéchée par un pêcheur issu de ce même lac qui lui aurait permis par la suite de repousser l'invasion Chinoise, après cet exploit qui l'aura monté au rang de héros national, la légende dit que la tortue aux abords du lac lui aurait réclamé l'épée afin de la rendre au Roi Dragon ce que l'empereur considérera par la suite comme étant un don du ciel permettant venir à bout de l'invasion.

Il y'a bel et bien eu des tortues (de types carapace molle) dans le lac considéré comme sacré par les Vietnamiens et dont la dernière de plus de 100ans est malheureusement décedé en Février 2016 suite à de trop nombreux débrits et déchets présents dans l'eau qui lui ont causé plusieurs blessures.

De bon matin les Vietnamiens, tout ages confondus, ont pour habitudes de faire du sport autour du lac, étirements, footing, vélo, musculation, danse, aérobic, j'observe cela et constate qu'ils exercent leur sport avec un flegme déroutant, admiratif pour certains et amusant pour d'autres, amusant car j'ai pu apercevoir des pratiques d'étirement ou relaxation prétant à sourire.

J'entend une musique, un son "rouillé" émis depuis un vieux transistor, qui au loin me faisais penser à un air communiste, je réalise mon erreur en voyant ces femmes en pleine séance Tai Chi. La cassette n'était plus guère en bon état!

D'autres comme sur la photo ci-dessous m'impressionne pour leurs flegme dans leur séances de relaxation totalement imperturbable malgré les klaxons des motobikes, les touristes bruyants ou des personnes voisines en pleine séance d'aérobic sur un air de techno Viet.

De très bon matin, des marchés improvisés s'installent pour seulement 2 petites heures quand les touristes dorment encore afin de réapprovisionner en nourriture et matériel les hôtels et restaurants.

Plus tard dans la matinée je regoute à la street-life de Hanoï ses ruelles, ses nombreux, restaurants, cafés, son architecture pré-coloniale (du neuf avec du vieux),

Beaucoup de Viet dispose un partout dans les rues, devant leurs fenêtres des cages à oiseaux

Les anciennes portes de l'entrée de la vieille ville

Innombrables sont les boutiques vendant toutes sortes de choses imaginables

La première fois que je suis venu à Hanoï, j'avais visité la railway street, une voie ferrée dont le train frôle dangereusement les habitations. Cette rue qui fut encore peu connue connaît maintenant une évolution économique et touristique conséquente, de nombreux cafés et restaurants ainsi que de petites Homestay ont fleuris un peu partout.

Je profite de cette nouveauté en prenant un verre au " Banana Coffee " sur une terrasse à l'étage dominant les rails.

Les sympathiques propriétaires du "Banana Coffee"

J'y ai rencontré deux touristes Coréennes portant la tenue traditionnelle Vietnamienne et en profite pour leurs demander si elles souhaiteraient prendre la pose pour moi, mettant ainsi en valeur cette tenue qu'on appelle Ao Dai.

La capitale regorge de spécialité culinaire, sur les deux photos ci-dessous, un "Pho Bo" le plat vietnamien par excelence, ainsi que la spécialité Made in Hanoi le délicieux "Egg Coffe", du jaune d'oeuf battu avec du lait concentré et du café de type robusta, la tasse est ensuite remplie à moitié de café extrait et en ayant pris soin d'être chauffé auparavant la crème de jaune d'oeuf rempli l'autre moitié de la tasse.

Hanoi à conservé son architecture du temps des colonies mais n'hésite pas mélanger cela à de la modernité.

Ci-dessous la cathédrale St-Joseph construite par les Français en 1886

Rue touristique aux multiples Homestay situé non loin de la cathédrale

Les street-workers sont toujours présent dans les rues de Hanoi

La pratique du tatouage s'est largement démocratisé au Vietnam. Nombreux sont les salons de tatouage présent à Hanoi.

La viande de chien elle, se fait de plus en plus rare au profit de la domestication.

Et ainsi se termine une journée à Hanoi laissant place à la vie nocturne du vieux quartier touristique de Hanoi!

N'hésitez pas à vous abonner à ma page facebook afin de suivre mes prochaine actualité FACEBOOK

#blog #vietnam #voyage #asie #photo #travel #city #solo #photographe #reportage #recit #ville #hanoi #chien #cuisine #tag #rue

0 vue